ecosse97 (2)

                                        SUITE DU VOYAGE EN ECOSSE 1997
 
 
 


 

Nous sommes à CRINAN, extraordinaire ensemble de 16 écluses qui permet de relier le CANAL CALEDONIAN à l'Océan Atlantique. L'activité n'est pas débordante, mais toujours présente. J'aime m'attarder à regarder les plaisanciers ouvrir eux-mêmes les écluses en faisant tourner ces énormes roues horizontales.
 
 
 
 
 


 
 
 

Les pierres tombales sculptées de KILMARTIN sont très nettement d'inspiration PICT, pourtant elles datent du 16ème siècle.
 
 
 
 
 
 
 


 
 

Nous découvrons de nouveau OBAN et son port. Quelle agitation, quel tourisme !

Heureusement que toute l'Ecosse n'est pas à l'image de ce site touristique...

Oban n'est pas connue seulement pour son port, mais aussi pour son whisky, très justement réputé avec ses arômes marins...
 
 
 
 

Nous visitons le très intéressant OBAN SEA WORLD CENTER où nous passons toute la matinée. C'est passionnant de pouvoir caresser les raies dans le TOUCH POOL, mais attention, elles mordent !

De magnifiques turbots se cachent au fond de l'eau.

Nous sommes juste au centre de la photo, Blandine caresse prudemment une raie. Son frère a compris, il vient de se faire mordre et préfère prendre la photo !
 
 
 
 


 
 
 

Le OBAN SEA WORLD CENTER nous permet de découvrir un monde marin très artistique et gracieux.
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 

Le KILCHURN CASTLE trône dans son écrin de verdure sur les rives du LOCH AWE.
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 

J'aime particulièrement la gracieuse décoration florale de cette demeure où rusticité et beauté se fondent en une parfaite symbiose.

Nous sommes ici près de DOUNE CASTLE que nous allons découvrir maintenant...
 
 
 
 
 
 


 
 
 

Voici DOUNE CASTLE !

Ce château fut construit au 14ème siècle par le père de MURDOCH, ROBERT Duc d'Albany.
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 

A l'interieur de DOUNE CASTLE, nous avons admiré cette magnifique cheminée de cuisine du 16ème siècle.
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 

Un joli troupeau de vaches écossaises.
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 

Nous sommes dans les jardins du château de STIRLING.
Pour consulter notre  circuit
 
 
 


 
 
 

Nous passons une excellente soirée à ALBA, près de DOLLAR, parmi les membres du club de danse traditionnelle. A tout âge, chaque membre est très actif. La soirée se poursuit jusqu'à minuit au son de la cornemuse, d'un tambour et d'un accordéon.
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 

Le DOLLAR CAMPBELL CASTLE est également très isolé dans son écrin de verdure. La montée pédestre à partir du village prend 45 mn et est très abréable dans les sous bois. Dans l'enceinte du château un salon de thé offre un accueil discret et chaleureux.
 
 


 
 
 
 

Les croix pictes du petit, par la taille, musée de MEIGLE sont remarquables par leur qualité. Elles datent toutes du 7ème au 10ème siècle. Ce musée est vraiment à voir.

Vous voyez ici la pierre dite "des groupes équestres".
 
 
 
 


 
 
 
 


 

Regarder le modernisme de cette chaise qui tient en équilibre depuis des siècles et des siècles ...
Incroyable, n'est-il pas ?
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 

Nous allons au nord voir QUEEN'S VIEW sur le LOCH TUMMEL.

La vue est agréable. La Reine VICTORIA apprécia cet endroit lors de sa visite de 1866.
 
 
 

En chemin une panne "majeure" de notre Jacquaire nous interrompt dans un carrefour. La durite du circuit de freinage avant droit est percée par le frottement d'un boulon contre le tuyau. Tout le looked s'échappe avec fougue à chaque pression de la pédale de frein et en plein carrefour, plus rien ! Nous sommes un vendredi soir, au coeur de l'Ecosse, à proximité de PITLOCHRY, village très commerçant que nous rejoignant à très petite vitesse...

Nous passons notre week-end dans ce charmant village en stationnant sur un parking pour bus, interdit aux touristes. Nous avons collé sur les quatre faces du Jacquaire une feuille 21x29 sur laquelle cette indication lapidaire nous protège des PV : "BREAKS ARE BROKEN".

Notre assurance est prévenue, je précisé à l' AMI que nous avons un CC de 6,70 m de long et que la plateforme de dépannage devra être dimensionée en conséquence.Le week-end se passe sans encombre sur le parking où nous avons W-C et eau, et nous sommes en plein centre du village. Nos panneaux provoquent quelques sourires amusés et compatissants auprès des nombreux passants...

Lundi matin, dès 8H, une plate forme de dépannage arrive. Trop courte la plate forme ! Le dépanneur comprend immédiatement et nous promet de revenir avec un autre camion. Une heure plus tard le Jacquaire est sur une autre plate forme après quelques sueurs froides car le porte-à-faux arrière frottait durant la montée...

Et nous voilà en route vers le concessionnaire CITROËN le plus proche, à PERTH. Après une heure d'attente le responsable de l'atelier me demande la poids du Jacquaire ; son pont ne peut supporter les 3 tonnes de notre CC, il faut nous faire dépanner ailleurs... le concessionnaire contact un autre dépanneur, un autre garage, et c'est reparti !

Nous finissons dans un garage de poids lourds de PERTH, il est 15H. Le responsable de l'atelier nous conseille de réserver une chambre dans un hôtel... Il n'en est pas question, je lui affirme que nous dormirons dans le Jacquaire, même à l'interieur du garage s'il le faut. Mon déterminisme nous permettra de récupérer notre CC flambant neuf (excellente réparation du circuit refait à neuf pour 600 FF) à 17H sonnant, le garage ferme ses portes, la journée est finie... Merci the scottish mechanic !

Nous terminons notre journée dans la LEASURE POOL de PERTH.
 


 
 
 
 

Les Ecossais font perdurer leurs tradition, ce mariage dans les règles de l'art en témoigne.
 
 
 
 
 
 


 
 
 
 

Le LOCH RANNOCH est superbe avec ses rivages en plages... de cailloux !
 
 
 
 
 


 
 
 
 

Nous assistons à des HIGHLAND GAMES de LUSS. C'est jeux sont vraiment d'un grand succès populaire et attirent beaucoup de monde, tant autoctones que touristes. Ici nous voyons un concours de cornemuse ou chaque cornemuseux est noté sur la technique et le sens artistique de l'utilisation de son instrument.
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les jeunes danceuses évoluent avec beaucoup de fougue autour de deux épées posées en croix à leurs pieds. Les jeunes filles doivent faire des pas de plus en plus complexes au rythme de plus en plus endiablé de la cornemuse . C'est vraiment un concours de danse très sportif et éprouvant ! Il en va de la réputation de chaque famille représentée...
 
 
 
 


 
 

Ici les joueurs de lutte écossaise se mesurent devant les tireurs à la cordes. Vous pouvez remarquer le juge arbitre de la lutte en kilt et chemise blanche.
 
 
 
 
 
 


 
 

Sur la route du retour, nous visitons rapidement GLASGOW. La cathédrale est vue du cimetière monumental qui la juxtapose.
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 

La publicité écossaise est parfois pleine d'humour, comme celle-ci vue dans une rue de GLASGOW. Oui, il s'agit bien d'un vrai trottoir, une bouche d'égout et d'une bouche incendie, le tout collé verticalement sur un panneau publicitaire !
 
 
 
 
 


 
 
 
 
 
 
 

Nous retrouvons, sur la route du retour, cette bonne vieille ville d'OXFORD. Nous aimons nous y promener en flanant dans les rues...
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 

Nous visitons cette année le NEW COLLEGE dont la chapelle est dans un état de conservation remarquable. De nombreux concerts y sont périodiquement donnés et ont fait l'objet de nombreux enregistrements.
 
 
 
 
 


 

Le refectoire de l'Université du NEW COLLEGE est toujours dans un état de propreté impeccable. La table est mise, le diner nous attend !

En fait ce sont surtout des étudiants étrangers, de passage, qui résident à l'Université durant cette période estivale...
 
 
 
 
 


 
 
 

Nous atteignons enfin PORTSMOUTH et son immense port naturel.

Nous allons nous promener, comme d'habitude, vers SOUTH SEA pour admirer quelques embarcations pitorresques...
 
 
 
 
 
 

Notre second voyage en ECOSSE se termine ici, mais nous reviendrons l'an prochain !
 

                                  Ecosse pratique                                    Retour à la page d'accueil