rep-tcheque-1
République Tchèque
Bohème - Moravie - Silésie

(31 juillet - 15 août 2003)

 

Jeudi 31 juillet 2003

Départ de la région stéphanoise vers St-Avold pour passer la frontière vers 14H50 à 100 km/h en direction de Saarbrücken. Beaucoup de circulation maintenant sur l'autoroute A6 allemand. Nous atteignons Mannheim vers 16H avant de subir d'énormes bouchons (40 km avant Heilbronn) sur plus de 20 km..., nous y passons presque une heure. Après Heilbronn, jolies vignes sur les coteaux sud, à l'Est de la ville. La géométrie agricole est parfaite !

Nous poursuivons notre route sur le A6 jusqu'au carrefour avec le E43 pour remonter vers le Nord afin d'aller visiter la petite ville moyenâgeuse de Rothenburg ob der Tauber (page en cours de construction), 25 km plus au nord.

Nous avons parcouru 840 km ce jour. Ras le bol d'être assis...

Vendredi 1er août 2003

Nous partons en direction de Nürnberg, puis le A6 se poursuit vers Amberg. C'est incroyable le nombre de poids lourds sur cette autoroute ; nous avons dénombré des Turcs (TR), des Tchèques (CZ), des Slovaques (SK), des Hongrois (H), de Polonais (PL), des Grecs (GR), des Lituaniens (LT), des Russes (RUS), des Ukrainiens (UA), des Lettoniens (LV), des Estoniens (LW), des Finlandais (FIN), des Suédois (S), des Roumains (RO), des Yougoslaves (YU), des Bulgares (BG), et bien sûr des Allemands (D). Nous voyons aussi un BY (Bielo-Russe ?), mais pas un français !

La circulation est presque fluide autour de Nürnberg. Nous prenons ensuite l'A93 pour remonter vers le nord durant 10 km, puis tournons vers l'Est en direction de Neunburg, puis Rötz, Schonthal et Waldmuchen, où nous déjeunons. Nous passons la frontière à Höll vers 13H45. Le douanier Tchèque nous prend nos passeports pour aller vérifier sa liste rouge. Il ne nous a pas dit un mot ! Ni bonjour, ni merci. Quel accueil...

Voici le circuit de notre voyage.

 

Nous descendons ensuite vers DOMAZLICE (point 2 sur la carte), qui est une grande ville avec sa place très allongée sur plus de 500 m. Nous prenons un parking payant à proximité du centre pour 2H soit 1,40 .

Nous nous baladons dans la ville durant 1H30.

Nous reprenons ensuite la Route 22 pour KLATOVY (point 3 sur la carte) où nous visitons la grande place avec les deux églises ; l'une blanche, l'autre noire.

Sur l'un des clochers, se trouve l'horloge astronomique, dont la petite aiguille indique les quarts d'heure et la grande aiguille les heures sur 24H.

Nous partons ensuite vers STRAKONICA que nous traversons sans nous arrêter pour remonter vers le Nord par la route 4 très rapide pour peu qu'il n'y ait pas un tracteur... Nous remontons vers le nord jusqu'à DUBENEC (environ à 60 km au Sud de PRAGUE que nous éviterons soigneusement tout au long de ce séjour) pour prendre à droite la route 18 qui traverse la Vltava pour nous arrêter à DUBLOVICE (point 4 sur la carte) passer la nuit dans ce petit village à l'écart de la route.

Nous stationnons à 100 m de l'auberge communale, qui fait face à l'école, et à gauche à l'église. Pour monter ici, une petite route remarquablement pavée, fait 2 lacets. Nous passons près d'une heure sur la terrasse de la taverne du village et buvons 5 demi-litres de bière (Staropramen à 13,5 CZK le verre de 0,5 l, soit 0,42 le demi-litre, en terrasse !). De nombreux hommes viennent en voiture boire avec leurs copains durant la soirée. Même le maître d'école vient avec sa chope de bière de 1 litre, la fait remplir... puis repart dans son école. Il revient ensuite sans chope, mais là, ne repart plus ! Nous en déduisons que la chope de 1 litre était pour Madame, et que lui est revenu boire avec ses copains !

Nous avons parcouru 432 km ce jour.

 

Samedi 2 août 2003.

Nous sommes à environ 50 km du château où se passera la cérémonie de mariage, objet de notre venue en République Tchèque.

Nous petit-déjeunons sur place, à coté de cette mare aux canards blancs, mare entourée d'un grand pré planté de bouleaux. Le coq de la ferme voisine chante, un autre de l'autre côté du village lui fait l'écho. Des villageois bavardent sur le chemin, un chien aboie à la mort, étrange réveil !

Il fait un grand beau temps (déjà 19,6 º C dehors) pour ce jour mémorable. Il faut nous faire beaux pour le mariage au château de ZAMEK JEMNISTE, à quelques km de celui de Konopiste, à Benesov (Point 5 sur la carte).

Incroyable mariage international dans le cadre remarquable du château de JEMNISTE !

 


Nous nous couchons vers 3H du matin, crevés. Nous avons parcouru 51 km ce jour, en dormant ce soir sur le parking du château. Les mariés ont réservé une chambre dans le château, nous sommes dans les douves…

Sur mon planning, à la ligne du château de JEMNISTE, le jeune marié avait annoté : "Visite vivement conseillée !" et bien non, tu t'es trompé, car à la manière du guide vert cette visite vaut, non seulement le détour, mais elle mérite à elle seule le voyage !

Merci pour ce moment inoubliable !

 

Dimanche 3 août 2003

Nous nous réveillons vers 8H30, la tête un peu lourde...

Nous partons vers 11H pour aller visiter le château de Konopiste (toujours point 5). Nous montons ensuite par un chemin assez court mais raide au château. L'extérieur du château n'est pas immémorable et comme dirait Mireille : "Cela ne vaut pas les châteaux de la Loire !"

Nous repartons sans visiter l'intérieur où tout ici semble dédié à la chasse ; l'archiduc François-Joseph, assassiné à Sarajevo en 1914, et propriétaire des lieux, était un fervent partisan de la chasse ; c'est ainsi qu'il finit son séjour sur terre, sous la balle d'un terroriste, car de chasseur il devint cible, ce qui provoqua le déclenchement de la très sombre histoire de la première guerre mondiale.

Mais l'anguille était déjà sous roche depuis belle lurette… et les humains ont une fâcheuse tendance à toujours vouloir trouver un motif à leurs discordes.

Nous repartons vers 12H30 pour nous diriger vers le château de CESKY STERNBERK, dont le propriétaire est le frère de celui qui possède JEMNISTE. Nous stationnons sur le parking payant pour monter par le petite route à pied sur environ 500 mètres.

Au pied du château, nous décidons de poursuivre le chemin pour monter à ce que je pense être un point de vue . Nous y montons en espérant avoir une jolie vue sur la vallée, mais que nenni !

Nous reprenons la route et prenons des photos en léger contre-jour à partir du pont, au pied du château sur son piton rocheux, tel un château Cathare !

 Nous poursuivons notre route vers KUTNA HORA (point 7 sur la carte) afin de visiter la cathédrale Sainte Barbe, car cette ville était composée principalement de mineurs (mines d'argent) et elle frappait monnaie. C'était une ville riche qui rivalisait avec PRAGUE sa voisine à 60 km. La ville est complètement désertique en ce dimanche après-midi ensoleillé et chaud (34º C).

L'entrée de cette magnifique cathédrale, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, est payant.

Beaucoup de touristes étrangers viennent ici, de PRAGUE, et notamment des TJ (Touristes Japonnais) !

Nous sommes presque au frais dans ce gigantesque vaisseau de pierre, d'une rare qualité architecturale de l'art gothique flamboyant. Les orgues ont été remarquablement restaurés, une statue sur un pilier de droite représente un mineur du 17ème siècle.

Quelle luminosité dans cette église, cette nef est magnifique, tout simplement !

Le voûte de la nef est superbe, c'est le même architecte (intérieur) qui a fait le célèbre plafond de la salle du château de PRAGUE.

Les piles de l'appareil photographique numérique sont complètement déchargées, et je ne peux plus rien prendre !
D'ailleurs c'est strictement interdit...

Nous arrivons à HRADEC KRALOVE (Point 9) vers 16H30 et perdons plus de 40 mn à trouver l'unique camping de la ville, camping situé à proximité de la route nº 11, à l'Est de la ville. Il manque 2 panneaux indicateurs pour y arriver directement. Finalement c'est en suivant la ligne de bus nº16 que nous le trouvons, près d'une espèce de lac dans lequel les Tchèques se baignent... La nuit vaut 180 CZK (soit 5,6 ) ce qui n'est pas du tout excessif ; par contre les équipements laissent très fortement à désirer... Sanitaires rustiques et pas très propres, en nombre très insuffisant. Les douches chaudes sont communes mais non mixtes, zut ! On ne mélange pas les sexes ici... De plus aucun équipement n'est prévu pour le CCar.

Nous avons parcouru 170 km ce jour, sans aucune circulation.

Lundi 4 août 2003

Il fait 20º C à 6H du matin... Cela promet ! Nous allons prendre une douche à tour de rôle dans les douches communes. Elles sont prévues pour 3 douches mais celle du milieu a été neutralisée.

Nous partons vers 9H visiter la vieille ville de HRADREC KRALOVE. A peine 200 m après la sortie du camping, je me fais arrêter à 9H du matin par un contrôle de la police : passeport, carte grise, permis international et alcootest ! à 9H du matin... Incroyables ces Tchèques ! Test bien sûr négatif…

Nous continuons notre progression et stationnons le Jacquaire près du stade de HRADEC KRALOVÉ, de peur de ne pouvoir trouver de stationnement dans la vieille ville. Ceci qui se révèlera totalement inutile car la vieille ville est totalement morte en ce lundi matin !

Nous flânons sur la grande place " Velké namesti " avec au fond, la grande église en brique gothique qui s'appelle " kostel sv Ducha " construite en 1304, on ne le dirait pas ! A côté se trouve la tour du beffroi Renaissance (Bila Vez : La Tour Blanche) construite en 1589 et qui n'est plus du tout blanche malgré son nom.

A coté encore se trouve la chapelle baroque " Sv Klimenta ", et derrière la brasserie municipale que nous longeons pour aller au parc " Jiraskovy sady ", se trouve une église de bois du 16ème siècle rapportée d'Ukraine en 1935.

Cette petite église, sans aucune ouverture est magnifique dans son écrin de verdure, protégée par sa clôture circulaire de troncs d'arbres.


Nous rentrons au CCar pour reprendre la route vers OPOCNO, ville distante d'une trentaine de km.

Nous passons devant un CCT c'est-à-dire un Champ de Choux Tchèques. Ils sont nombreux par ici...

Répétez dix foix : Un champ de choux tchèque !


Le château d'OPOCNO (point 10) est fermé car nous sommes lundi, et tous les château tchèques sont fermés le lundi...

 

Nous décidons alors de partir pour TEPLICE NAD METUJI (Point 11). La circulation est très lente derrière de gros poids lourds et des travaux nous ont fait perdre notre chemin juste avant la frontière Polonaise ! Les panneaux indicateurs ayant disparu, nous nous retrouvons donc devant la douane polonaise où nous faisons demi-tour. Ici des camionnettes tchèques viennent vendre des alcools divers et variés à des passeurs piétons polonais. Les camionnettes ressemblent à de véritables épiceries spécialisées en liquide…

Nous arrivons à TEPLICE NAD METJI vers 14H et nous installons directement au camping appelé "AUTOKEMPING BUCNICE" (de toute façon nous n'avons pas le choix, il n'y a qu'un seul camping, et comme les parkings sont presque aussi chers que les campings...) pour la nuit (tarif 190 CZK, soit 6 ). Joli petit camping tout en longueur, entre le torrent et la route peu circulante. Sur 130 installations environ, nous sommes quelques étrangers : 2 Polonais, 3 Hollandais et 2 Français ; tous les autres sont Tchèques.

Les sanitaires sont corrects : 4 douches en box non fermés, eau chaude à volonté, une grande salle commune pour préparer le repas avec plaques électriques et chauffe eau, de nombreuses tables. 4 WC et lavabos. De nombreux petits chalets très rustiques (4 lits superposés, une table, 4 chaises, sans eau ni électricité) longent le ruisseau. Rien n'est prévu pour les CCar, pas de robinet dans le camping, il faut prendre l'eau aux éviers à vaisselle, et vider les WC dans les toilettes.

 

 

Nous partons en rando (7 km) parcourir la boucle bleue pour voir les rochers de TEPLICE NAD METUJI (Sheer Adrspach ou encore Skalni potok) dans un très étonnant canyon. Cet endroit est tout à fait digne d'un parc national nord américain de type " Zion Canyon ".

(Point 11 sur la carte)

Le canyon se resserre au fur et à mesure de la balade pour, in fine, être une véritable glacière dans un boyau rocheux dont on peut toucher avec les mains, les parois verticales.

 

Nous passons 2H dans cet étonnant endroit, et en ressortons complètement frigorifiés !

Il est vrai que nous sommes en petite tenue d'été avec nos grosses chaussures de marche.


Nous rentrons à pied dîner au restaurant de hôtel ORLIK à TEPLICE NAD METUJI, à l'entrée des gorges qui se trouvent à 500 m du camping et retournons au Jacquaire vers 20H. Le camping est assez bruyant ce soir, car très familial. De nombreux enfants jouent dehors.

Nous avons parcouru ce jour 95 km. 

Mardi 5 août 2003

Nous repartons vers OPOCNO à 65 km par la route très fréquentée et en travaux ; nous mettons 2H pour parcourir cette distance....

Nous visitons de l'extérieur le parc du château d'OPOCNO avec sa belle cour Renaissance à 3 niveaux de galerie, exposée plein sud. Je fais le tour du parc en contrebas autour de l'étang pour avoir une vue d'ensemble du château.


Nous retournons au CCar vers midi et poursuivons notre route vers RYCHNOV NAD KNEZNOU avec son château du début du baroque (1676 - 1690). Nous roulons ensuite vers CASTOLOVICE NAD ORLICI pour déjeuner dans un restaurant. Mireille boit une bière Gambrinus, je bois un Royal Tonic Water (gazeux et légèrement sucré et amer…), on ne rigole pas au fond !

Nous repartons à la recherche du château de CASTOLOVICE NAD ORLICI (point 12 sur la carte) qui se trouve en bordure de la route principale. Il est de style un peu anglais et ne présente pas d'intérêt particulier. Nous descendons ensuite vers le sud (en direction de HOLICE) et passons dans un petit village qui a une belle église en bois, elle est très rustique. Nous sommes à VELNINY et je fais une photo de cette église en bois sur le bord de la route, avec son clocher indépendant, séparé de l'église.

 

Nous suivons ensuite la route 35 en direction de LITOMYSL pays natal de Smetana (point 13 sur la carte).

Le château, énorme édifice carré et blanc, est d'un style tchèque baroqueux avec un beau cadran solaire en façade.

La façade Est est plutôt Renaissance avec une galerie au dessus du porche d'entrée. La cour intérieure est ornée d'une triple galerie Renaissance sur 3 côtés, alors que le quatrième côté est décoré de fresques et d'un autre cadran solaire.

En face du château, se trouve la brasserie dans laquelle Smetana a vu le jour et vécu ses années d'enfance.

Sa maison natale est transformée en musée .

Sa chambre natale est très sobre. Dans le salon, un piano à queue se trouve face au salon. Les photos sont interdites.

Bedrich Smetana est né le 2 mars 1824. Sa mère Babara (1792-1864) était la troisième femme de Frantisek (1777-1856), et Bedrich était le onzième enfant de la famille et le premier garçon.

La belle place centrale de LITOMYSL est toute en longueur avec ses arcades de chaque côté. A l'une des extrémité domine la statue du compositeur local Smetana.

Puis nous "magasinons" sous les arcades, à l'abri du soleil...


Après cette visite émouvante nous partons vers OLOMOUC, ville distant d'une centaine de km au sud de LITOMYSL. Nous quittons donc la Bohème Orientale pour entrer en Moravie. La route aurait dû être rapide, mais de nombreux travaux provoquent d'importantes déviations nous faisant passer par STRADOUN.

 

Nous arrivons à OLOMOUC (point 14 sur la carte) vers 18H30 et décidons d'aller passer la nuit près de la Basilique " Sv Kopecek " où nous arrivons à 19H pour le soleil couchant.

L'extérieur de la basilique est très impressionnant et se voit de loin, car la Basilique est situé sur une colline dominant la plaine d'OLOMOUC.

Nous nous installons sur une grand parking de terre battue à coté d'un restaurant pour passer la nuit, à 500 m de la basilique. Demain matin aura lieu une messe à 7H, j'y serai car je veux voir l'intérieur de l'église, maintenant fermée.

Nous avons parcouru ce jour 266 km sous une chaleur écrasante.

Mercredi 6 août 2003

Dès 7H ce matin, je me trouve sur le parvis de la basilique et fais une photo de la plaine d'OLOMOUC au soleil levant. La porte de la Basilique est ouverte, je pénètre dans l'édifice alors que l'office est largement entamé.

C'est sans aucun doute la plus belle église que nous ayons vu en République Tchèque en dehors de Prague. L'orgue est splendide et rivalise de beauté avec celui de St Nicolas de Prague.

Bien sûr, la nef et le chœur sont très chargés, mais cela est très artistement réalisé. La coupole au-dessus du chœur est superbe ; d'en haut, des anges nous regardent et semblent vouloir sauter sur nous. L'autel parait être couvert d'argent et la tribune de l'orgue est soutenue par de titanesques cariatides ; des anges les dominent.

C'est étonnant en Moravie, les églises semblent libres d'accès et les photographies sont autorisées. Cela change de Prague...

Nous partons ensuite visiter OLOMOUC.

Nous pénétrons dans la vieille ville en commençant par la superbe place " Horni Namesti " avec son Hôtel de Ville Renaissance (construit en 1378), central, qui occupe tout le milieu de la place. Son beffroi date de 1607.

Cet Hôtel de Ville présente aussi la particularité d'avoir une horloge astronomique "prolétarienne", à savoir que les apôtres qui défilent ont été remplacés par de travailleurs usant de la faucille et du marteau !

L'horloge d'origine, construite en 1572, avait été complètement détruite par les combats de mai 1945.

Sur le chemin du retour au Jacquaire, nous visitons le cloître dans la palais Premsyl.

Il s'agit en fait du Palais Episcopal de style Roman du château des Premyslides à Olomouc, place Vanceslas.

Le palais, de style Roman, a fortement été abîmé par les architectes de l'époque Gothique, c'est le moins que l'on puisse dire ! Le reste du cloître est Gothique, avec un petit puits central.

Nous reprenons le Jacquaire pour aller voir " Klasterni Hradisko " qui est un ancien monastère situé à un km de là, sur les bords de la Morava.

C'est une immense construction fondée en 1078 et qui est utilisée maintenant comme hôpital. Je rentre dans la cour intérieure faire une photo, mais la chapelle est bien transformée en chambres...

Dommage, car le bâtiment devait être superbe !

 

Suite du voyage...

République Tchèque 1

République Tchèque 2

République Tchèque 3

République Tchèque Pratique

vf

Retour à la page d'accueil

Retour au Menu La France