tcheque 2
République Tchèque (Suite 2)
Bohème - Moravie - Silésie
(31 juillet - 15 août 2003)  

 

Mercredi 6 août 2003 (suite)

Nous poursuivons la route 35 vers l'Est pour aller jusqu'à NOVY JICIN puis la route 57 vers le sud pour aller visiter une petite église en bois debout sise à HODSLAVICE.

On se croirait en Norvège en visitant, de extérieur, cette superbe église construite comme les Stavekirkes.

(Point 15 sur la carte)

Nous poursuivons notre route vers STRAMBERK (point 16) visiter ce joli village blotti au pied de sa tour forte " Stramberska truba ", avec ses nombreuses maisons en bois. Un château avait été construit ici au 14ème siècle ; puis fut détruit au 17ème siècle.

La tour présente fut reconstruite en 1902 par un physicien amoureux de STRAMBERK, le Dr Adolf HRSTKA. Les toits de certaines maisons anciennes sont recouverts de tavaillon, sur deux épaisseurs, remarquablement taillés.


Nous décidons d'aller dans le village d'à coté, à KOPRIVNICE situé à 2 km, pour passer la nuit. C'est dans cette ville que se trouve l'usine de fabrication des TATRA avec un musée que l'on visitera demain.

KOPRIVNICE est aussi la ville natale d'Emile Zatopek, très célèbre athlète Tchécoslovaque. Il a son musée dans la ville. Nous stationnons vers 18H à KOPRIVNICE, juste en face d'une brasserie... Nous dormons difficilement car les véhicules qui passent dans la rue font beaucoup de bruit sur les pavés inégaux.

Nous avons parcouru 104 km ce jour.

Jeudi 7 août 2003

Nous sommes à 9H15 devant l'entrée du musée où trône une motrice Tatra du premier quart du siècle dernier. Les voitures sont superbes.

Je retrouve notamment les grosses Tatra de 1950 avec 3 phares à l'avant, ainsi que les Tatra des membres du parti et des diplomates, dont les formes sont toutes en rondeurs.

Un étrange prototype de voiture-ski, montée sur ski et dont le moteur actionne à l'arrière une hélice d 'avion ! Une autre voiture est montée sur rail et n'a pas de volant !

Tatra est, bien sûr, connu pour ses camions super puissants, notamment dans le Dakar, gagné en 1988 par le camion exposé dans le musée.

Nous y voyons aussi un super CCar, 6 roues motrices, 15 825 cm3 pouvant foncer à 95 km/h à raison de 40 l de gasoil aux 100 km, 3 places face à la route au niveau conducteur, 3 autres à l'étage supérieur. Ce camion a réalisé un tour du Monde de 1987 à 1990, en parcourant 150 000 km et traversant 68 pays sur 5 continents. Incroyable !

Nous voyons aussi un camion de la dernière guerre capable de monter des côtes de 50 % ! Nous passons toute la matinée dans ce superbe musée.

Nous quittons KOPRIVNICE pour aller 4 km plus au nord visiter la ville de PRIBOR (point 17), avec une belle place centrale et ses maisons à arcades.

La cathédrale de PRIBOR est en cours de restauration et interdite à la visite.

C'est dans cette ville que naquit en 1856 un certain Sigismond Freud, fondateur de la très célèbre école psychanalytique.

Sa maison natale, proche du centre, est toute simple, et d'occupation privative. Nous ne pouvons la visiter.

Nous hésitons un instant pour aller à OPAVA, la capitale de la Silésie. Cette ville est située juste au nord-ouest d'OSTRAVA, et nous n'en sommes qu'à 40 km. Nous aimerions y visiter notamment le musée territorial de la Silésie, région si peu connnue, et divisée entre la République Tchèque et la Pologne...

Finalement nous décidons de repartir rapidement vers le sud par la route 58 pour atteindre ROZNOV POD RADHOSTEM (point 18 sur la carte) afin d'y visiter un remarquable musée ethnographique qui est consacré à l'architecture en bois traditionnelle ; le " Valasské museum v prirode ".

Ce musée a été ouvert en 1925 et présente des maisons Vallaches, des fermes et des ateliers du 18ème au 20ème siècle. Ces bâtiments ont été soit copiés, soit déplacés pièce par pièce des alentours de la région de BESKYDY.

Le musée se compose de 3 parties ; " Mlynska dolina " (la Vallée des moulins à eau) qui se visite avec un guide obligatoirement car il y a des démonstrations d'utilisation.

D'abord nous visitons un moulin pour faire de la farine, puis une scierie (où l'énergie hydraulique actionne une scie verticale qui tranche un arbre sur un chariot dont le déplacement longitudinal est également assuré par l'énergie hydraulique), un moulin à huile (qui utilisait deux énormes poutres pour écraser les végétaux afin d'en extraire l'huile), une forge.

La seconde partie s'appelle " Valasska dedina " (village Vallache), c'est la plus grande partie et la plus intéressante du musée.

Sur le flanc sud de la montagne ont été reconstruites (ce sont des copies) de magnifiques fermes dont on peut voir les intérieurs.

La visite est maintenant libre, sans guide, mais nous avons un document en français qui nous explique les différents bâtiments.

La troisième partie du musée est " Drevené Mestecko " (village de bois) est la plus ancienne partie du musée.

Nous y visitons la copie de l'église de VETRKOVICE qui fut détruite par un incendie au 19ème siècle.

Tout autour se trouve un cimetière avec de vraies tombes dont celle de Zatopec décédé en l'an 2000.

Nous trouvons également dans ce musée de plein air une étonnante collection de ruches dans des troncs d'arbres
dont certains sont sculptés.

Nous quittons ce passionnant musée après 4H30 de visite (de 13H à 17H30) et reprenons la route 35 en direction de la frontière Slovaque pour aller dans le petit village de BILA (point 19) visiter une jolie église en bois.

Nous sommes à 3 ou 4 km de la frontière Slovaque, et à 35 km de Zilina où j'ai travaillé en février 2002.Nous nous arrêtons à la petite église de bois, fort jolie, dans un pur style des Stavekirkes norvégiennes.

Nous y reviendrons demain matin pour faire d'autres photos et voir si elle est ouverte car il se fait tard (18H30) et nous allons chercher un parking pour dormir.


C'est facile, 300 m plus loin, un énorme parking face à un hôtel restaurant, au pied des pistes. Nous stoppons ici et prenons l'air. Un groupe de randonneurs Tchèques passe près du Ccar et nous regarde. Une personne aperçoit la caisse de Gambrinus sous la table et éclate de rire ! Ah, ces Français...

Nous dînons au restaurant : je prends un goulasch (ou "une goulache " car le féminin est également possible d'après Le Robert) puis un steak-frites à la mode Morave (sauce aux myrtilles et vin rouge) ; Mireille une tranche de pain tartiné d'un fromage très relevé, puis elle a une assiette de 3 sortes de viande dont du foie de porc. Elle sirote une bière (0,5 litre) tandis que j'en siphonne 3 ! Nous payons notre trop copieuse collation 400 CZK (soit 12,50 ) pour 2 personnes.

Nous avons parcouru ce jour 63 km et visité 2 musées fort intéressants, malgré la grosse chaleur qui nous accompagne depuis le début de ce voyage.

 

 

Vendredi 8 août 2003

A coté du parking où nous avons passé la nuit, une épicerie vend de la bière. Je vais y acheter quelques fioles de Radegast pour 8,70 CZK (+ 3 CZK de consigne)...

Nous partons vers 9H, visiter l'église en bois d'hier soir, puis nous nous arrêtons admirer une superbe petite chapelle en bois également, à l'intersection de la route 35 allant vers la Slovaquie.

 

Nous allons ensuite vers l'Ouest à VELKE KARLOVICE (point 20 sur la carte) voir une autre église en bois.

La carte Michelin est fausse et nous faisons 25 km inutilement car ce village se trouve au carrefour et non 10 km à l'est comme indiqué sur la carte.

Toutes ces église en bois sont de construction similaire aux stavkirkes norvégiennes. Et comme ces dernières, elles sont recouvertes d'une bonne couche de peinture à base de goudron.

Nous passons ensuite par ZLIN, grosse agglomération industrielle, par la route 49, sans intérêt particulier.

 

Nous remontons par la route 55 à KROMERIZ (point 22) puis, dès 14H, nous visitons la place carrée à arcades de KROMERIZ et surtout son château avec sa galerie de peinture.

Pour visiter le château, il faut mettre des chaussons et la visite guidée dure 1H30. Le salon rose possède un superbe lustre de cristal de Bohème, puis le salon du Tzar avec tous les tableaux et dans toutes les pièces de grands poêles de faïence dont le chargement s'effectuait par un couloir de service pour ne pas déranger cette gente noblesse de l'église (le château était la possession de l'archevêque).

La grande salle est la plus belle pièce du château, très lumineuse, avec ses beaux lustres en cristal de Venise. Des concerts y sont donnés et c'est dans cette salle qu'a été tourné en partie le film Amadeus de Milos Forman.


Puis nous visitons, au second étage, la salle du " trône " et la belle bibliothèque, cependant moins raffinée que celle du Strahof à Prague. En sortant de la visite du château, nous allons immédiatement à la galerie pour y voir des oeuvres de peintres flamands, hollandais avec le célèbre "Ecorchement de Marsyas" du Titien (oeuvre que je n'aime pas du tout !), des Véronèse, de Breughel et autres Cranach. La mise en valeur des toiles n'est pas terrible à cause d'un manque d'éclairage évident.

Nous visitons ensuite l'église piariste St-Jean de KROMERIZ,
de plan ovale et surplombée d'une coupole ornée de fresques d'Etgens et de Stern, deux artistes qui ont beaucoup
travaillé à la décoration du château.

Il y a un office dans l'église.


Nous quittons KROMERIZ vers 18H et achetons la vignette autoroute pour 100 CZK valable 10 jours à compter de sa date d'achat dans une station service à IVANOVICE NA HANE. Nous en profitons pour faire le plein d'eau dans le lavabo des WC de la station. C'est la première fois en 8 jours que nous sommes en République Tchèque que nous trouvons de l'eau accessible pour un Ccar dans une station-service. Ce sera aussi la seule fois !

Nous filons vers BRNO (point 23) et rentrons dans la vieille ville à 19H pour visiter le centre à pied. Visite éclair d'une heure ! Cette ville ne vaut même pas la peine de s'y arrêter et je ne comprends pas du tout qu'elle puisse figurer au patrimoine de l'UNESCO. Nous stationnons gratuitement dans la rue Dvorakova, à proximité immédiate du centre piétonnier.

La place centrale " Namesti Dvobody " est un véritable chantier, à croire qu'ils font un métro dans cette ville... Nous suivons la rue Masarykova et montons, en traversant la place Zelny trh, à la cathédrale St Pierre et Paul illuminée d'un superbe soleil couchant.

Nous rentrons au Ccar au pas de course en passant par le Monastère St Jean des Mineurs et le théâtre Mahenovo. La visite à pied n'aura durée que 45 mn chrono ! Et cela nous a largement suffit, BRNO ne mérite pas plus.

Nous reprenons rapidement l'autoroute en direction de PRAGUE jusqu'à la sortie 146 et nous arrêtons à VELKE MEZIRICI (point 24) sur la place du centre ville pour dormir.

Nous avons parcouru ce jour 289 km.

 

Samedi 9 août 2003

Nous roulons jusqu'à TELC (point 25 sur la carte) où nous arrivons dès 8H et sommes les premiers sur l'un des plus grands parkings de cette belle ville, entrée depuis 1992 dans le patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le château, vers le nord de la ville est entouré d'étangs servant à défendre la ville et aussi à la nourrir de poissons, c'est-à-dire les "fameuses" carpes du Noël Tchèque... Peu de monde ce matin dans la ville de TELC, il est encore trop tôt !

La place centrale de TELC " Namesti Zakariase z Hradce " est superbe avec ses 3 côtés bordés de maisons baroques.

Tout cela a été parfaitement restauré !

Nous visitons le château de TELC avec sa cour interieure construite dans un style Renaissance..

L'interieur du château est particulièrement bien conservé ; notamment cette superbe salle dont le plafond à caissons est remarquable.

Nous retournons flâner longuement sur la place centrale " Namesti Zakariase z Hradce " de TELC...

Nous traversons la place pour faire quelques photos et montons à la tour du Saint Esprit afin de pourvoir admirer cette magnifique place de haut.

Dernière vision de cette superbe ville de TELC !

 

 

Suite du voyage...

République Tchèque 1

République Tchèque 2

République Tchèque 3

République Tchèque Pratique

vf

Retour à la page d'accueil

Retour au Menu La France